Du chemin de Coulac jusqu’à la Chapelle du Burgo

Bonjour, je complète le post précédent par une ballade qui peut être fort agréable pour qui sait apprécier les odeurs et les bruits de la lande bretonne. L’itinéraire que je vous propose est un chemin qui permet de rejoindre la Chapelle du Burgo depuis le bourg de Grand-Champ (Morbihan).

J’ai emprunté souvent ce chemin dans mon enfance, c’était la ballade du dimanche en famille. Inutile de vous dire que ce chemin est pour moi chargé de souvenirs et d’émotions. L’odeur de la lande surchauffée par le soleil d’été, le bruit du vent dans les pins. J’espère que vous y serez aussi sensible que moi si vous empruntez un jour ce chemin…

J’ai refait le trajet pour mon plus grand plaisir en mai 2009 après plus de 10 ans et j’en ai rapporté quelques photos. Les voici.


Accès et présentation de l’itinéraire

plan accès chemin de coulacAccédez au chemin de Coulac depuis le bourg de Grand-Champ par la rue de Kercharette ou la rue Georges Cadoudal (juste après le Champion à droite). Garez-vous dans le chemin, après la fourche, où vous pouvez.

Au fait, qui était Georges Cadoudal ? Si vous avez lu le post précédent, vous le saurez sans doute.

 

 

 

 

Voici la carte complète de l’itinéraire :

carte

En résumé, départ du bourg de Grand-Champ, ensuite, dans le chemin creux. Arrivée aux moulins ruinés. Ensuite, le long du camp militaire jusqu’à la chapelle du Burgo. Et retour par l’antenne puis le bourg (Quénéah Guen, le “Canard Blanc”) ou bien au choix retour par le même chemin.

Chemin de Coulac

P1060479Marchez dans le chemin, des lotissements le bordent. A l’époque où je pratiquais cette ballade, ces lotissements étaient encore des champs de blé. Sur votre gauche, vous remarquerez peut-être la résidence “Anatole Le Braz”. C’est là que mes grand parents avaient une petite maison. D’où les ballades du dimanche dans le chemin…

 

Avancez dans le chemin pour quitter le bourg. Voici un champ de blé en bordure du chemin. L’antenne que vous voyez au fond est l’antenne par laquelle vous passerez au retour (indiqué “Pyl.” sur la carte IGN) :

P1060477

Le chemin devient plus creux. Les champs se font de plus en plus rares en faveur de la lande. Les talus se touffent de bruyères, de fougères, d’ajoncs, de genêts. Prenez un instant pour sentir l’odeur des fougères, le parfum sucré des ajoncs en fleurs :

P1060430

P1060432

P1060428

A un endroit, sur votre gauche, un petit morceau de chemin qui bifurque permet de rejoindre des ruches :

P1060476

carte carrefourContinuez sur le chemin. D’abord sur votre droite, puis des deux côtés, vous remarquerez une zone sans pins, avec uniquement des ajoncs et des genêts. Cette zone a brulé dans les années 90 il me semble. Je me rappelle d’avoir emprunté le chemin juste après l’incendie. Vous finirez par arriver à un carrefour, juste au niveau de la flèche rouge.

Si vous prenez un peu plus loin à droite (vers le sud ouest), vous continuez vers le village de Coulac. Cherchez plutôt le petit chemin à gauche juste avant le carrefour qui grimpe entre les ajoncs, il vous mènera aux moulins ruinés.

Les Moulins Ruinés

Les moulins sont cachés dans des bosquets de châtaigniers. Le premier (Moulin de Pino) est facile à trouver, il sera légèrement sur votre droite, une grosse touffe verte :

P1060424

L’autre (Moulin de Gouézac) est à chercher plus loin sur la gauche du sentier. Il faudra peut-être vous piquer un peu les jambes si vous souhaitez l’approcher :

P1060417

Le long du camp militaire

Continuez le sentier après les moulins pour arriver à une route de pierre qui fait tout le tour du camp militaire. Vous pouvez emprunter cette route à condition de ne pas vous aventurer dans le camp (partie à droite de la route). Prenez la route vers la gauche.

C’est sur ce bout de chemin que vous aurez aussi peut-être l’occasion d’écouter le vent dans les pins.

P1060475

Vous aurez peut-être aussi à la saison l’occasion de croiser des orchis tachetés. Il s’agit d’une orchidée assez commune qui profite du terrain acide et ombragé du dessous des fougères pour prospérer. Les photos ci-dessous datent de fin mai :

P1060433

P1060438

Vous remarquerez aussi peut-être au loin plusieurs carcasses de blindés qui servent aux militaires à s’entrainer au tir.

carte locmérenVous finirez par arriver à un virage de la route (flèche rouge sur la carte). Ici, vous avez le choix :

– Emprunter la route qui descend (sud-est) dans le camp vers la chapelle du Burgo. L’inconvénient de cet itinéraire est qu’il vous emmène dans le camp. Ne l’empruntez surtout pas en cas de manoeuvres…

– Ou bien faire un détour par Locméren-des-Prés (chemin nord-est) pour rejoindre également la chapelle (itinéraire plus long).

Chapelle du Burgo

Vous finirez par arriver à la Chapelle Notre Dame du Burgo. Consultez le post précédent pour une visite plus détaillée.

P1060445

Le retour se fait au choix par le même chemin ou par le pylône, puis par le lieu-dit “Quénéah Guen”.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous faites un jour ce chemin. Ca me fera plaisir. Bonne ballades à vous. A bientôt.

Raoul

Catégories : Morbihan | 7 Commentaires

Navigation des articles

7 réflexions sur “Du chemin de Coulac jusqu’à la Chapelle du Burgo

  1. Mon p’tit Raoul,

    Pour être un peu plus sérieuse, ton blog est vraiment chouette. J’ai été très touchée de replonger dans tant de beaux souvenirs grâce à toutes tes photos et articles. Un énorme bravo pour ton travail de recherche, c’est magnifique!

    Ta soeurette, Portesse Tata

  2. Chères Bicroute et Portesse tata… Comment dire… Hum ! C’est gentil de venir faire des private jokes sur mon beau blog tout neuf.

    Effectivement les soeurettes, c’était gentil de rappeler qu’une de vous deux dans votre jeunesse s’est lourdement gracieusement rétamé dans l’intérieur du moulin Pino. Comme quoi à sauter partout et faire des accrobaties… Je suis quasiment sûr que c’était Bicroute qui avait fait ça !!!

    Pour ce qui est du sabot qui tombe, je pense que les gens auront beaucoup de mal à deviner de quoi il s’agit. Alors j’explique. C’était dans la petite maison de mes grands-parents où nous venions de temps en temps passer des vacances. Il y avait au dessus d’un lit un sabot solidement accroché. Et Poteresse dans sa grande élégance a finir par réussir à se faire tomber le sabot sur la tête. Tout ça pour avoir une bosse et pouvoir se faire plaindre hein ?

    Pour la pause, honnêtement, je comprends pas grand chose…

    J’espère que toutes ces petites précisions auront intéressé le plus grand nombre. Au plaisir de vous lire les soeurettes.
    Bises.
    Gros Raoul.

  3. Bicroute et Portesse tata

    Raoul ra ra , Raoul ra ra!

    En ce qui concerne les moulins ruinés, il faut faire attention à ne pas se piquer les jambes, d’accord. Mais j ‘aimerais ajouter aussi qu’il faut faire attention à ne pas tomber dedans car ça fait mal. Si si!

    Pour ce qui est de Coulac, je noterais aussi que tu as oublié de mentionner certains dangers, et non des moindres: les sabots qui tombent!

    C’est la pause mes chéries, c’est la pause…

  4. yann et marie

    bonjour Raoul
    félicitations pour ton blog!

  5. Salutations Raoul Père ! Content de te voir ici.

    Effectivement, ce chemin a une certaine importance. On pourrait peut-être dire même une importance certaine… J’ai retrouvé une belle série de photos en faisant du classement. D’où ce premier article.

    Si tu as des photos d’époque du coin, voir de la chapelle, je suis archi-preneur !!! Je les mettrais en ligne dans un prochain post.

  6. Raoul père

    Salut Raoul fils,

    Pas mal ta balade au Burgo !
    Ce chemin de Coulac a donc une certaine importance. Je n’aurais pas cru.
    Cela me fait bien plaisir.
    Je dois avoir de vieilles photos de ce coin-là ,
    qui datent de mon service militaire….Je vais les chercher,
    si ça t’intéresse

    Raoul père

  7. Pingback: Chapelle Notre Dame du Burgo « Chez Raoul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :