Du port de Lérat à la plage de Port Lorec

Pour compléter la série des balades intéressantes, en voici une qui vous mènera sur le littoral nord de la Loire-Atlantique. J’ai choisi de vous présenter un morceau de côte que je connais bien, j’y ai passé une bonne partie de mes vacances étant petit. Plus tard, je me suis intéressé aux rochers, à leurs noms, à leur histoire.

Mais ce bout de littoral est surtout un coin tranquille, qui offre des levers et des couchers de soleil enchanteurs. A visiter plutôt hors saison afin d’éviter les plages défigurées par les parasols… Bien que ce ne soit pas non plus la Baule ou Saint Jean de Monts !

Je voulais initialement faire un article sur le bout de côte de Lérat au Castelli. Mais il y a beaucoup à raconter sur ces endroits, et j’ai finalement scindé la ballade en plusieurs morceaux. Voici donc la première partie, du port de Lérat (à droite en rouge) jusqu’à la plage de Port Lorec (à gauche en rouge) :

Image de carte

 

Le port de Lérat

P1100962

Garez vous près du port de Lérat, et longez un grand bâtiment gris tout en longueur afin de rentrer dans le port. Ce port est maintenant un port de plaisance, mais à l’époque (au 19ème siècle), il était un port de pêche (sardines, anchois), et le long bâtiment gris était une des deux conserveries où étaient traités les poissons ramenés par les bateaux.

Vous verrez sur le sentier des restes de fortifications construites par les allemands pendant la deuxième guerre mondiale. Il y a un vestige de tourelle juste avant la jetée.

Si la marée n’est pas trop haute, allez faire un tour sur la jetée du Port de Lérat. Si vous venez ici en été, à marée montante, il y a fort à parier que l’endroit soit plein à craquer de pêcheurs d’éperlans. Ces poissons une fois frits font d’excellents apéritifs ! Mais ils sont aussi une excellente nourriture pour les poissons plus gros (lieus, bars, etc.).

Pour les curieux d’histoire, voici une vue en carte postale de la jetée au début du 20ème siècle comparée à une vue actuelle. La jetée ne comportait alors qu’un seul bras, et de plus, il n’y avait pas de fortification en béton sur les premiers mètres. Les rochers eux n’ont pas changé…

993_001[1]

P1100971

De Port Georges au Petit Lanroué

P1100979Continuez le chemin des douaniers le long d’un petit muret de pierres jusqu’à une plage. Traversez la plage, et remontez sur le sentier. Il s’agit du lieu dit “Port Georges” suivi du “Port Creux”. Vous remarquerez peut-être encore deux ou trois restes de tourelles de béton de plus datant de la dernière guerre.

La plage suivante se nomme “Le Petit Lanroué”. Passez sur des rochers pour arriver à une plus grande plage au fond de laquelle traverse un curieux tuyau de béton. Cette plage mérite bien un paragraphe…

Le Sea-Line du Grand Lanroué

P1080777

Vous l’aurez peut-être deviné, il s’agit de la plage du Grand Lanroué. Le “curieux tuyau de béton” est en réalité un sea-line mis en place après la deuxième guerre mondiale. Cette sorte de pipe-line était relié autrefois à d’énormes bouées qui étaient ancrées un peu plus au large. Des pétroliers pouvaient y débarquer du carburant qui était ensuite acheminé sur un plus gros pipe-line qui passe plus loin d’ici (Donges – Metz – Karlsruhe). Au bord de la plage suivante, en hauteur, juste avant les deux parkings trônait autrefois un sémaphore. Il existait également un deuxième sémaphore plus loin dans les terres (vers Saint Sébastien il me semble). Ces deux signaux étaient visibles du large, et les bateaux les utilisaient afin de s’aligner sur les bouées.

Le sémaphore a été déposé au cours des années 90. J’étais outré à l’époque quand il a été enlevé. Pour moi, il faisait partie du paysage ! Il était si beau avec ses affiches de cirque collées dessus… Les bouées ont été emmenées sur le port de la Turballe afin d’y être démontées ou avant d’être déplacées par voie de terre. Mon père m’a raconté les avoir vues à ce moment. Elles devaient être effectivement très imposantes !

Edit : Merci Léon pour les renseignements sur l’origine et la construction. D’après la mairie de Piriac, le pipe-line a été construit par l’OTAN en 1950. Il a ensuite été exploité “par la société Trapil pour le compte de l’US Army”, d’après un document du Port Autonome de Saint-Nazaire. Il est marqué comme non utilisé sur les cartes marines depuis 1996.

Pour terminer sur ce sea-line, voici quelques liens que j’ai pu consulter avant de centraliser ces informations :

Les Dents de Madame

Juste après le sea-line, se trouvent de curieux rochers. Il s’agit des “Dents de Madame”. Non, vous lisez bien, ce sont les “dents”, même s’il est vrai que ces rochers ressemblent plutôt à des gants. Etant petit, je n’ai jamais compris pourquoi ils avaient été nommé ainsi et non pas “Gants de Madame”. Peut-être parce que ces rochers étaient à l’origine trois et qu’à l’époque, ils ressemblaient réellement à des dents… Pour information, le troisième rocher a été déplacé dans le jardin de la mairie de Piriac une fois qu’il s’est brisé. Il semble qu’il y soit toujours… Mais je ne l’ai jamais vu de mes propres yeux.

Pour ce qui est du “Madame”, de nombreux rochers et lieux sont attribués à “Madame” sur ce bout de côte. Cela vient de la légende liée au Tombeau d’Almanzor. Mais chut, ce sujet sera traité plus loin (dans le post suivant)…

J’ai trouvé une carte postale datant d’avant la deuxième guerre mondiale, on y voit les dents en question. Mais derrière, pas de sea-line ! C’est parce qu’il n’était pas encore construit. Regardez comme la plage était belle à l’époque. Pas de constructions non plus…

703_001[1]

Port Lorec

La plage suivante est “Port Lorec”. Pas grand chose à y voir si ce n’est un petit mouillage où quelques bateaux sont amarrés en été. Voici une belle vague prise de cette plage :

10 10 2010 (22)

C’est tout pour aujourd’hui, la suite au prochain épisode.

Catégories : Loire-Atlantique | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Du port de Lérat à la plage de Port Lorec

  1. @Orbis : Je ne pense pas que ce blog soit le bon emplacement pour ce genre de questions…

  2. Orbis

    Bonjour les gas je fais des recherche en ce moment sur des company qui vente ou installe des Canalisation (Pipeline). et je n’en ai pas trouver si vosus pouvez m’aider c’est serais trés gentil, je veux juste s’avoir s’avoir des entreprises ou company qui vent ou savent installer un Pipeline, n’importe ou dans le monde.
    Merci d’avance

  3. Merci Léon pour les précisions sur l’origine du Pipe-Line. Les choses sont plus claires maintenant. J’ai mis à jour l’article.

  4. Pingback: La Pointe du Castelli « Chez Raoul

  5. Pingback: Le Tombeau d’Almanzor et le passé minier de Piriac « Chez Raoul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :