Solomon Jabby–Firmly Planted in Dub

SolomonJabby-FirmlyPlantedinDUBCe soir, pas de promenade, c’est petite chronique musicale. La pochette de l’album est ci-contre, et c’est vert-jaune-rouge. Ca ne va pas faire plaisir à tout le monde. Mais ce disque vaut bien un petit détour pour les amateurs du style…

Je viens de faire mon premier achat d’un album MP3 sur Internet (il était temps). Il s’agit du dernier album de Solomon Jabby : “Firmly Planted in Dub”. C’est du dub dans la plus pure tradition jamaïcaine.

Pour ceux qui diraient “DUB ??? Kézaco ???”, si vous êtes un peu curieux, à la place de lire cet article, cherchez King Tubby, Lee “Scratch” Perry ou Augustus Pablo sur Wikipédia, c’est eux les bidouilleurs de génie qui ont popularisé le style dans les années 70. Vous pouvez aussi lire ça : http://www.dubzone.org/histoire.htm.

jabby2[1]Venons en – donc – à Solomon Jabby. Celui là est de la vieille école. Je cherchais un bon album pas trop agressif à écouter en faisant l’écran de paramétrage des poissons de Karned. Je suis tombé sur l’album de lui que j’avais acheté en dollars US il y a de ça 5 ou 6 ans (Zion Gates ci-contre). Je me suis dit qu’il avait bien sorti d’autres trucs depuis. Bingo !!! Du coup, je suis en train de faire ce post au lieu de faire ma liste de poissons…

Cet album est une suite de remixes de son excelllllent album précédent (Firmly Planted). Versions dub, versions instrumentales – comme “Yeshuah Melody Version”, joué au mélodica et à la flute traversière. Les lignes de basse sont dépouillées, les mélodies sont simples et efficaces, pleines de “soul”, hypnotisantes en fait… Ca fleure bon la tradition ! On retrouve toute la spiritualité des précédents albums, le chant en moins, et la réverb en plus. L’atmosphère est prenante et est préservée tout le long de l’album.

Au niveau des instruments, dans la plupart des morceaux, le clavier est assez omniprésent (les skanks sont au clavier généralement). La rythmique semble être faite au séquenceur, mais contrairement à nombre d’artistes dub de la scène anglaise, ça ne sonne pas trop artificiel. Les tempos sont en général plutôt lents. La réverb’ est partout. Il y a aussi des “vrais” instruments (mélodica, tuba, flute traversière, guitare) ce qui donne une touche “naturelle” à la plupart des morceaux.

Le meilleur est à mon avis vers la fin de l’album avec le trop court et trop fou “Rub-a-Dub Version” où un clavier qui n’a rien à envier à certains morceaux des Aggrolites donne la réplique à la voix de Mister Jabby Himself. Il nous avait déjà prouvé dans l’album précédent qu’il était aussi un chanteur en plus d’être un Dub Master…

Y-a t-il des choses regrettables dans cet album ? Oui, il y a quelques trucs… Déjà, il ne faut pas attendre les mêmes moyens qu’un album de Prince Fatty. Parce que le monsieur est quand même tout seul dans son Home Studio. Il y a des morceaux qui font tout juste justes, comme le “Five Loaves & Two Fish Skank” vers la fin de l’album. En même temps, c’est un tel plaisir d’écouter ce vieux-clavier-quil-a-du-acheter-dans-une-brocante-c-est-pas-possible-autrement. Et le vieux clavier en question est joué avec du style, et ça change tout. Et de toutes façons, pour ce qui est de jouer faux, il y a bien pire sur certains enregistrements d’époque des années 70.

Et toujours dans les petits moins, j’aurais aussi aimé plus de solos d’instrus, j’ai un faible pour la flûte traversière et le trombone. J’aurais aussi aimé des introductions plus longues sur les morceaux, avec plein de réverb’, ça fait de bonnes sonneries pour le téléphone !!!!! Il y a aussi certains morceaux qui auraient gagné à être plus remaniés qu’une simple version instrumentale avec de la réverb…

Pour conclure, ne boudons quand même pas notre plaisir, Solomon Jabby a du STYLE ! Cet album est vraiment une bonne surprise, dans la veine des petits bijoux dub des années 70. Et il est au moins aussi bien que les deux albums dubs précédents du Sieur Jabby, que vous pouvez donc aussi écouter si ce n’est déjà fait…

On peut écouter et acheter la bête ici :

http://www.cdbaby.com/cd/solomonjabby

Site officiel de Solomon Jabby. La page d’accueil vaut son pesant de cacahuètes avec son tourne-disques d’époque :

http://www.solomonjabby.com

Catégories : Musique | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Solomon Jabby–Firmly Planted in Dub

  1. Pingback: Introduction au Dub–Partie 1 : Jamaicain Roots « Chez Raoul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :