Le long du Sillon de Bretagne jusqu’à la Chapelle-Launay

Image de carte

Le Sillon de Bretagne est un relief tout en longueur qui s’étend de Muzillac à Nantes (la Butte Sainte Anne). Ce relief est le résultat de la collision entre la plaque tectonique sur laquelle se trouve la Bretagne, et le continent. Le long de cette succession de collines, entre Prinquiau et la Chapelle-Launay se trouve un petit chemin bien connu des cavaliers et des vététistes. Le chemin permet de relier le lieu-dit “la Ricadelais” (punaise rouge sur la carte)au bourg de la Chapelle-Launay, tout en longeant le Sillon. La balade se fait donc à flanc de colline, parmi les champs et les bois. La vue sur la vallée de la Loire et les environs de la Chapelle-Launay est imprenable.

Ce chemin fait partie d’un circuit plus long nommé “Le sentier des quatre vallées”. Voici sa fiche sur le site cc-loiresillon.fr. Je ne vais pas faire une visite guidée étant donné que je ne connais pas très bien ce coin, mais cet article sera plutôt prétexte à mettre en ligne quelques photos que j’ai pu prendre à l’occasion de deux ou trois balades dans ce chemin.


La Ricadelais

P1110093

Le chemin démarre au lieu dit “La Ricadelais”, il n’est pas facile à trouver. Le départ est à chercher tout au fond d’une cour, le long d’un grillage à moutons. Ensuite, sur tout le reste de l’itinéraire, le chemin est correctement balisé en blanc et rouge.

P1110095La route se poursuit en bordure d’un champ, jusqu’à un ruisseau qui passe à travers le champ. Une frange d’arbres borde le ruisseau à gauche et à droite.

Avant cette barrière d’arbres, il faut prendre à gauche le long d’une parcelle de fougères. Attention en hiver, le sentier est étroit et en pente… Une bonne paire de chaussures est de rigueur !

 

 

 

La vallée de Malhara

P1110120

C’est à cet endroit que le chemin devient vraiment sympathique. Le chemin longe d’abord la vallée en remontant vers l’amont du ruisseau. Ensuite, on passe le ruisseau à un endroit où ce n’est qu’un ruisselet qui est généralement à sec en été. Et on sort de la vallée en la longeant sur l’autre versant.

P1110117Le chemin est tantôt un chemin de sous-bois (photo ci-dessus), tantôt un petit chemin creux surmonté de haies, et bordé de pierres couvertes de mousses et de fougères. La vallée forme comme une “coulée verte” qui dévale les flancs du Sillon de Bretagne à travers les champs environnants. Tout dans cette vallée respire la richesse et la diversité. Il parait que la vallée est tapissée de jonquilles au printemps, mais je n’ai jamais fait le trajet en cette saison… Voici ci-contre une espèce de mousse que je n’ai jamais vu ailleurs qu’ici- -désolé au passage pour la mocheté de la photo, au flash ! Ce n’est certainement pas une rareté, mais les touffes pointues de celle ci sont assez particulières à voir. Et on raconte qu’il reste quelques salamandres à observer de nuit dans ce coin…

Voici le ruisseau qui coule au fond de la vallée :

P1110097

Ensuite, quelques photos d’arbres qu’on peut croiser le long du parcours dans la vallée :

P1110100

P1110103

La Bégassière

Photo049On finit par sortir du bois en grimpant le long de la vallée pour déboucher sur une zone ouverte bordée de landes d’un côté, et de pâtures de l’autre. C’est là que l’on peut le mieux admirer le paysage. En effet, le Sillon de Bretagne forme comme un belvédère naturel qui offre une vue sur la vallée de la Loire. Par beau temps, on peut voir l’Abbaye de Blanche Couronne, ainsi que les gros réservoirs ronds qui sont situés le long de la voie express. Derrière ces réservoirs se trouvent les marais de Lavau et de Prinquiau, et encore derrière, la Loire.

Après avoir passé la partie la plus haute de l’itinéraire, le sentier se replonge dans les bois, des haies tout d’abord, puis les bois qui bordent le bourg de la Chapelle-Launay. Le clocher carré de la Chapelle-Launay devient peu à peu visible à travers les arbres, puis, c’est l’arrivée sur le bourg avec un superbe petit étang bordé de peupliers.

Voici quelques autres photos tirées de cette portion du parcours :

P1110107

Photo052

Et pour finir, l’étang :

Photo051

Et l’église de la Chapelle-Launay :

Photo050

Comparez le clocher avec cette vue d’époque, il y a aussi un bâtiment qui a disparu (devant) :

188_001[1]

Voilà, j’espère que ce petit bout de chemin vous aura plu. Il est toujours bon d’avoir pas loin de chez soi un petit bout de nature (un peu) sauvage et préservé. Les arbres tarabiscotés et les sous bois de ce chemin sont certainement aussi spectaculaires que la vue qui s’offre sur toute la zone jusqu’à la Loire… Une balade du dimanche sympathique !

A bientôt dans les bois ou les marais…

Catégories : Loire-Atlantique | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Le long du Sillon de Bretagne jusqu’à la Chapelle-Launay

  1. Bast244

    Super Balade. Les trais rouge et blanc indique le chemin de Grande Randonée 3 qui part du Mont Jerbier des Jonc jusqu’à Guérande, le chemin suit la Loire de sa source jusqu’à son estuaire.
    La balade au Québitre en Brière est elle aussi une partie de ce GR.
    Merci de nous faire découvrir c’est belle image et c’est balade (souvent méconnu) ci près de chez nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :