Montages avec des leurres Gulp

Depuis le début de la semaine dernière, environ 1 ou 2 internautes par jour arrivent sur mon blog en tapant “montage de gulp” dans un moteur de recherche. Malheureusement, je n’avais pas encore à ce jour d’article expliquant au pêcheur novice comment utiliser ce leurre fabuleux. Je vais tâcher de corriger ça ce soir avec un article résolument orienté “débutant”. Mais il ne faut pas en rougir, pour ma part, je débutais au Gulp (et aux leurres souples) l’année dernière…

Kézaco Gulp ?

19052011(031)Pour rappel, les Gulps sont une marque de leurres souples qui s’achètent généralement dans des pots hermétiques à couvercle vert. Ces leurres baignent dans un jus jaune qui sent assez mauvais fort… Et c’est ce qui fait leur efficacité et toute leur originalité. Enfin, il y a leur nage aussi… Car en les voyant à côté de certains leurres souples sophistiqués, on peut se dire que leur nage ne doit pas être fabuleuse. Ils ne ressemblent pas à grand chose. Mais il n’en est rien, ils nagent formidablement bien. En mer, ces leurres sont souvent un “sauve-bredouille” des plus efficaces. Moi, j’ai tendance à les utiliser systématiquement pour démarrer une sortie pêche, histoire de voir ce qu’il y a, et je dois dire que bien souvent, la sortie se termine également au Gulp…

Il y a un article ici qui présente un peu plus en détails le leurre.

Ce leurre a quand même quelques défauts, comme sa fragilité, ou l’étanchéité approximative du couvercle de certaines boites. Il vaut mieux conserver la boite dans un torchon si c’est pour la mettre dans votre sac de pêche… Mais le reproche principal qu’on pourrait lui faire, c’est surement sa faible sélectivité. C’est à dire qu’à peu près tous les poissons petits ou grands vont “taper” dessus. C’est un peu un leurre “ramasse-tout”. Mais au moins, on ne s’embête pas avec…

Vous trouverez des boites chez tout bon vendeur de pêche. Il y en a même un choix limité dans certains bons Décathlons. Mais bref, l’objet de ce post n’est pas de présenter le Gulp, mais d’expliquer comment le monter… Je ne vais pas présenter tous les montages possibles, mais surtout ceux que j’utilise le plus couramment. Il s’agit d’un “bête” montage sur une tête plombée tout d’abord. Et ensuite d’un montage “texan”, le montage anti-accroche à utiliser dans les zones rocheuses ou avec beaucoup d’algues. Mais il existe bien d’autres montages (Drop-Shot, Carolina, etc.) que je n’utilise pas, mais que vous pourrez trouver grâce à votre moteur de recherche favori.

Montage “classique” sur une tête plombée

Il s’agit du montage le plus facile à réaliser, et à mon avis, le plus efficace. J’ai ramené avec ce montage des petits lieux de 15 centimètres à une taille “respectable”, des tacauds, des maquereaux, des aiguillettes, des vieilles, et des bars. Mon plus gros bar a été pris du bord, avec le montage ci dessous, un Gulp Alive Minnow Black 4 pouces sur une tête plombée de 10 grammes :

19052011(004)

Marche bien aussi, le Gulp Sand Eel sur une tête de 10 grammes, il faut juste couper environ un demi centimètre de la tête pour qu’elle vienne bien se coller à la tête plombée :

19052011(008)

19052011(027)Pour le choix des têtes plombées, personnellement, j’utilise généralement des “Mister-Twister” (ci-contre), qui s’achètent par gros paquets chez Décathlon. C’est économique, vu que je pêche du bord, j’en utilise plus qu’un pêcheur en bateau… On peut aussi utiliser d’autres modèles de têtes plombées plus sophistiquées qui procureront une nage plus remuante, le choix est assez énorme…

Au niveau des grammages, pour ma part, c’est 7 ou 10 grammes. Par mer calme, on a intérêt à lester plus légèrement, mais dès qu’il y a un peu de clapot ou un peu de vent, on est beaucoup plus à l’aise en 10 grammes. Je précise toujours que je pêche du bord. D’autres pêcheurs en bateau doivent certainement utiliser des grammages plus importants. Il doit aussi être possible de descendre et de lester encore moins que 7 grammes, mais je n’ai pas la canne pour…

Pour les étapes du montage, c’est comme un leurre souple classique, c’est un coup à attraper. Commencez par superposer le leurre et la tête plombée, histoire de vous faire une idée du montage une fois terminé. Ensuite, piquez le leurre dans la tête :

19052011

Enfilez le leurre sur l’hameçon en prenant soin d’aller bien droit dans la masse du leurre. L’hameçon doit passer à peu près au niveau de la séparation de couleurs :

19052011(001)

Une fois arrivé suffisamment loin, faites ressortir la pointe de l’hameçon dans le dos du leurre :

19052011(002)

Terminez en poussant bien la tête du leurre contre le plomb, ça doit forcer un petit peu. Sur les bonnes têtes plombées, un petit ardillon évitera le retour en arrière :

19052011(003)

Voilà, c’est tout, un petit nœud sur votre bas de ligne, et le tour est joué. Par pitié, n’utilisez pas d’agrafes. Les leurres souples sont remarquables d’efficacité surtout grâce à leur discrétion…

Montage Texan

Il s’agit d’un montage “anti-accroche” qui permet de prospecter des zones dans lesquelles vous seriez certain de perdre vos leurres avec une tête plombée. Ce montage permet de prospecter de vastes champs de rochers afin de déloger par exemple de belles vieilles. Ou encore de prospecter à marée basse des bordures de rochers pleines d’algues.

Voici un exemple de montage texan terminé avec les explications qui vont bien :

19052011(030) - Copie

Au moment de la prise par le poisson, la pointe de l’hameçon située dans le dos du poisson se libère pour piquer la bouche. Il existe de nombreuses variantes, avec le plomb libre (sans stop-float), sans plomb (weightless), etc.

Pour réaliser ce montage un peu plus sophistiqué, il vous faut donc un peu plus de matériel :

19052011(014)

  • Des Gulps faits pour. Les “Alive Minnow” ne sont pas adaptés car trop courts. Personnellement, j’ai utilisé en texan jusque là des “Sand Eel”.
  • Des hameçons texans. Il existe plusieurs tailles et plusieurs modèles, les normaux, et les “wide gap” qui ont un “ventre” plus prononcé. Celui ci-contre est un normal.
  • Des plombs balle. Il s’agit de plombs ayant la forme d’une balle de fusil. Il y a une petite cavité dans la partie large du plomb.
  • Des petites perles en plastique.
  • Des “stop-float” ou un bout d’élastique pour arrêter le plomb.

Commencez encore une fois par superposer le leurre et l’hameçon afin de vous donner une idée du résultat à obtenir. Puis, piquez le leurre dans la bouche :

19052011(015)

A la différence du montage avec une tête plombée, n’enfilez surtout pas tout l’hameçon, mais ressortez immédiatement sous la bouche. Il ne doit-y avoir environ que 3/4 millimètres de leurre enfilé :

19052011(016)

Ensuite, faites glisser la tête du leurre le long de l’hameçon pour l’amener près de l’anneau :

19052011(018)

Puis retournez le leurre afin de le placer correctement sur l’hameçon :

19052011(019)

La moitié du travail est faite. Repérez la façon dont devra passer l’hameçon dans le corps du leurre. Aidez vous de vos doigts pour marquer l’endroit. Piquez ensuite le leurre dans le ventre en le pliant un peu :

19052011(022)

Faites ensuite ressortir la pointe de l’hameçon à environ 45° dans le dos du leurre :

19052011(023)

19052011(034) - 2Dans les zones vraiment encombrées, vous pouvez même repiquer légèrement la pointe de l’hameçon dans le dos du leurre afin qu’elle ne sorte pas du tout.

Maintenant, le bas de ligne. Si vous souhaitez arrêter le plomb afin d’empêcher qu’il remonte trop loin sur le bas de ligne, enfilez en premier un stop-float. Vous pouvez aussi nouer bien fort un petit bout d’élastique sur le bas de ligne si vous n’avez pas de stop-floats. Pour enfiler facilement un stop-float, passez la pointe de votre bas de ligne dans la boucle qui termine généralement une série de stop-floats. Puis faites coulisser un stop float afin de le transférer sur le bas de ligne facilement… (comme illustré luxueusement ci-contre :-)

Ensuite, enfilez le plomb balle, en entrant dans la pointe et en ressortant dans la partie creuse. Enfilez après cela la perle en plastique qui est là pour garantir que le plomb n’abimera pas le nœud. Attachez le tout à votre hameçon texan avec votre nœud favori. Et le tour est joué !

Maniement

Je ne suis pas encore un pêcheur chevronné, donc cette partie sera plus approximative que les deux précédents. Mais au niveau du maniement, j’utilise principalement deux techniques : “a la volée”, et au fond “à gratter”. Le Gulp est un leurre qui ne vibre pas. Il faut donc le “secouer” beaucoup plus que des leurres vibrants type shad ou virgule ou des leurres à bille type x-Layer.

L’attractant ne fait pas tout. A mon avis, c’est surtout la vue d’un leurre convenablement manié qui déclenche les attaques. Je pense que l’attractant par contre permet au poisson de garder le leurre beaucoup plus longtemps en bouche, ce qui est important avec un montage texan. Il m’arrive aussi très fréquemment qu’un poisson suive le leurre sur plusieurs dizaines de mètres en donnant de petits coups de temps en temps pour finalement mordre sérieusement à 5 mètres du bord. Avec un leurre sans attractant, ce genre de choses arrive peu, dès que le poisson l’a en bouche, il cherchera à le recracher, pas avec un Gulp…

Pour le maniement à la volée, dès que le leurre touche l’eau, commencez à mouliner afin de rattraper votre bannière. Puis alternez des périodes de récupération avec le moulinet et des petits coups de canne. Alternez des moments rapides et des moments lents. Pensez aussi à laisser le leurre couler un peu de temps en temps. Mais sans jamais relâcher la ligne. Votre tresse doit toujours être tendue. Pour bien comprendre la nage de ce leurre, observez-le en eau claire, quand vous donnez des coups de canne, il part à gauche à droite, il remonte, redescend en tournoyant.

Pour la pêche “a gratter”, laissez le leurre couler au fond sans trop perdre contact avec. Une fois arrivé au fond, donnez une tirée sur le leurre sans mouliner, cela va le décoller du fond. Retendez votre ligne en moulinant doucement, et recommencez. Faites régulièrement des pauses de 5/6 secondes, voire plus longues. Vous pouvez aussi donner des petits coups de scion dans le leurre afin de lui faire heurter le fond et de faire du bruit, etc.

Les touches se produisent généralement pendant le relâcher du leurre, et on s’en rend compte au moment de tirer dessus. Avec une tête plombée, pas besoin de ferrer, c’est automatique. Avec un texan, c’est vous qui voyez. Je n’ai pas encore pris assez de poisson avec cette technique pour être catégorique. J’ai lu sur des forums que certains rabaissent légèrement la canne afin de permettre au poisson de partir avec le leurre (attention quand même à ne pas perdre contact avec le leurre). Cela permet ensuite un ferrage plus efficace…

Pour en finir…

Allez, pour en finir, et pour le plaisir, voici quelques photos de poissons pris avec des Gulps.

Mon “monstre” de 3,5 kilos, pris un soir, à marée montante, au bout d’une pointe de rochers avec un “petit” Gulp Alive Minnow sur une tête plombée de 10 grammes. Au moment de la touche, le leurre devait-être pas loin du fond, à environ 3 mètres d’une barre rocheuse. Soit le bar était en poste à cet endroit, il y a de quoi se cacher à cet endroit, soit il a suivi le leurre pour l’attaquer au dernier moment :

11052011(001)

Après celui-là, le leurre était HS !

Autre exemple, ce petit bar de 36 centimètres, pris un soir, à marée basse avec un Gulp Sand Eel sur une tête plombée de 10 grammes :

14 04 2011 (1)

En fouillant dans mes archives, j’ai aussi trouvé cette vieille, prise en Août 2010 :

Photo140

Vous avez l’autorisation de rigoler en voyant l’agrafe que j’utilisais à l’époque… Je débutais juste avec les leurres souples. Mon cher Beau-Frère m’a depuis appris un nœud qui évite de gâcher un beau montage avec un bout de métal voyant… et fragile !

Il y a aussi tous les poissons de ce post. On voit bien les Gulps sur quasiment chaque photo. Et puis j’arrête là, parce que 3 photos, c’est déjà pas mal.

Si vous êtes le visiteur qui recherchait “montage d’un gulp” dans Google et que cet article vous a plu, laissez moi donc un message, ça me fera plaisir. Bonne pêche à tous avec ce leurre magnifique !

PS rapide après publication de l’article :

    • NE PAS laisser les têtes plombées dans le jus Gulp, elles seraient rongées.
    • NE PAS laisser un Gulp à sécher hors de son jus, il deviendrait tout petit comme une éponge qui sèche.
    • Il faut en fait sortir les Gulps au dernier moment de leur pot. Et il est conseillé de changer le leurre régulièrement afin de les recharger en attractant…

    • Et évidemment, NE PAS croquer les Gulps à l’apéro comme des olives !!!

Catégories : En mer | 9 Commentaires

Navigation des articles

9 réflexions sur “Montages avec des leurres Gulp

  1. Bonjour. Je n’ai pas de solution miracle. A part utiliser des têtes plombées sans picot pour retenir le leurre. Le seul défaut de ce leurre serait sa relative fragilité. .. Si quelqu’un d’autre a une solution, je suis preneur !!!

  2. zak

    A la fin de la partie de peche comment vous faites pour enlever les tetes plombés sans dechirer le gulp?

  3. Lucas

    Merci pour c explication qu il me semble assez juste, les lieus et vieille ne resiste pas a se leurre….
    Je confirme

  4. christian

    bonjour
    et merci pour tes conseils « sympas »

  5. Hugues

    Bravo sympa cette description claire .

  6. Pour le noeud, je fais toujours le même. Il s’agit d’une variante du noeud de demi-baril. Je n’ai pas trouvé de site internet qui montre exactement celui que je fais, mais cela ressemble à celui là : http://www.wambrechies-peche.com/post/625-noeud-demi-baril. La différence est que je passe deux fois dans la petite boucle à la fin, ce qui garantit que le noeud ne glissera jamais ! C’est un noeud rapide à faire. L’agraphe est donc inutile…

  7. gaetan29

    Merci pour ton article. Tu parles d’un nœud spécial plutôt que d’utiliser une agraphe. Pourris-tu nous en dire plus stp ?

  8. Med

    merci bien pour l effort et le partage, ça m a aidé, je ne suis pas seulement débutant (en théorie) mais carrément bleu (en pratique avec appâts synthétiques et leurres)..j attends avec impatience les vacances et le voyage (j habite bien loin de la mer) pour faire l expérience « gulpienne » , eh oui, vaut mieux débuter avec qqs choses qui laisserait, peut être, des traces positives, qu une bonne raclée (lol) qui tuera toutes nouvelles tentatives..merci encore

  9. Pingback: Gulp Alive Minnow 4 Pouces « Julien29

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :