Chasses de folie dans la jussie… et (très) gros poissons

P1170136Je rentre d’un petit week-end en Touraine. Nous avons bien évidemment profité des belles matinées pour aller tremper quelques leurres dans la Loire. Je dis nous, il s’agit de Christophe (qui est déjà apparu dans un certain nombre de péripéties halieutiques sur ce blog) et de moi. Voici un petit résumé de ces deux sorties qui resteront bien marquées dans nos mémoires… Lisez bien jusqu’à la fin…

Samedi

Pour la sortie de samedi, Christophe m’a emmené juste avant le lever du jour sur un nouveau poste qui paraissait prometteur. La Loire était encore nappée de brouillard. Les rives étaient d’un calme royal :

P1170128

Calme qui fut bien vite troublé par des mouvements dans les algues en bordure. Puis par des sauts impressionnants. Tous les poissons du coin s’étaient donnés rendez-vous sur notre poste ! Il y avait du petit poisson blanc tapi dans les bordures, et des carnassiers venaient “taper” dedans. En provoquant au passage de beaux remous en surface, voir de grosses éclaboussures quand un gros brochet ou une grosse perche sautaient hors de l’eau ! Je n’avais jamais assisté à une activité pareille eau douce ! Et tout ça dans 50 centimètres d’eau…

C’est donc dans ce genre de bordure que nous avons pêché jusqu’à ce que tout ce petit monde soit rassasié. Ca n’a pas duré longtemps, une heure peut-être. Les pieds dans l’eau et de la jussie parfois jusqu’aux cuisses. Merci les waders…

P1170137

J’ai loupé quelques touches impossibles à ferrer, essayé pas mal de leurres souples. J’ai essayé aussi divers maniements, à descendre le courant, etc. Mais les chasses ayant beau être impressionnantes, les carnassiers ne sautaient pas non plus sur n’importe quoi. Peut-être faute à l’eau extrêmement claire. C’est finalement une “bête” cuiller n°1 qui m’a permis de sortir un petit chevesne :

P1170114

En m’acharnant un encore peu, j’ai fini par avoir une tape de folie sur ma Crosscast. Puis s’est enchainé un bref mais violent combat qui s’est terminé dans une touffe de jussie. Je précise que j’étais monté très fin. J’ai été chercher mon poisson avec de l’eau jusqu’à la taille. Une fois arrivé à proximité, je ne voyais toujours pas l’animal qui m’avait ainsi malmené ma cuiller. J’ai été obligé d’arracher peu à peu toute l’herbe avec moult précautions. Car je ne voulais pas effrayer mon poisson. J’aurais été trop écœuré de le voir repartir dans un coup de queue rageur après avoir cassé net mon fluoro tout fin… J’ai fini par apercevoir des nageoires rouges… j’ai pensé à un gros chevesne. Mais en fait, il s’agissait d’une belle perche comme seule la Loire sait en faire :

P1170117

Elle accusera 38 centimètres à la mesure pour environ 900 grammes. Pas un record, mais de loin ma plus belle perche… Après ce poisson, les choses se sont calmées aussi rapidement qu’elles avaient commencé. Nous avons eu droit pour finir à un départ de montgolfières sur la rive d’en face :

P1170133 

Puis nous avons continué notre partie de pêche sur d’autres coins, mais sans trop de succès. Fin des hostilités pour le premier jour.

Dimanche

Le dimanche, nous avons été au même endroit à la même heure. La météo était la même, et l’activité de nos petits camarades de jeu était la même aussi. J’ai loupé ce que j’ai pensé être mon poisson de l’année. Ca ne m’a pas fait une touche de “bourrin” comme la perche, mais que c’était lourd à tirer. J’ai cru un instant être accroché. Mais j’ai vite compris que j’avais du costaud au bout du fil. J’ai ferré, et le poisson a fait un gros remous en surface. J’ai juste eu le temps de reconnaitre un gros brochet. Il s’est décroché…

Je me suis consolé en prenant un petit représentant d’une espèce que je n’avais jamais croisée. Un aspe :

P1170135

Ensuite, une fois la fête terminée, nous avons changé de coin. Nous avons quelque peu crapahuté parmi les branches, le sable, les cailloux, et tout ce que la Loire sait mettre d’obstacles sur ses berges…

Nous avons fini par arriver à un endroit où un autre pêcheur, copain de Christophe était aux prises avec un beau silure de 2 mètres 23 qu’il venait de sortir. En fait, il s’agissait de son deuxième de la matinée. J’ai ouvert des yeux ronds comme des soucoupes et pris quelques photos :

P1170141

Voici la “photo trophée” :

P1170145

Une fois le bestiau remis à l’eau, le copain en question s’est remis à l’ouvrage, et 10 minutes plus tard, un troisième pépère était attelé ! Au bout d’un combat finalement assez bref, rapport à la taille, le gros poisson est venu s’échouer à quelques mètres de la berge. Voici sa sortie de l’eau :

P1170156

Il avait sur le dos une blessure en cours de cicatrisation. Mais il était bien piqué par la gueule. Contrairement au précédent qui était piqué par la queue (apparemment, il en avait bavé pour le sortir).

Voici quelques autres photos de la bestiole qui accusera 2 mètres 25 à la mesure :

P1170161

P1170160

Peut-être que les photos ci-dessus peuvent paraitre “assez moches”. Mais croyez moi, c’est autre chose de le voir en vrai… Vu de près, ce poisson est réellement magnifique. Pas magnifique comme un cerf ou un guépard ou je ne sais quel animal racé. Mais plutôt magnifique comme un éléphant ou une baleine… si vous voyez ce que je veux dire. Une force et une merveille de la nature. Parfaitement adapté au milieu dans lequel il vit… Il faut l’avoir vu pour le croire…

Bref. Ce fut un moment mémorable. Merci à ce pêcheur de nous avoir permis de partager ces beaux moments. Après la remise à l’eau, nous avons finalement très peu pêché. Ma perche de la veille me paraissant somme toute assez anecdotique…

Catégories : En eau douce | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :